Image default
Emploi et Enseignement

Recourir aux services d’un directeur en intérim

De nombreuses entreprises françaises font recours à un dirigeant en intérim afin de remplir des fonctions aussi variées qu’exigeantes. Le départ d’un supérieur pour des raisons médicales ou autre peut en effet bouleverser le bon fonctionnement de la société. Quel que soit le motif, il faut occuper ce poste le temps qu’un processus de remplacement formel soit mis en place. D’où l’intérêt de solliciter un directeur en intérim.

Quel est le rôle d’un directeur en intérim ?

Un manager en intérim endosse plusieurs rôles et pas qu’un seul. Il est important de préciser dès le départ qu’il exerce essentiellement des missions temporaires auprès de l’entreprise dans le besoin. Concrètement, l’intervenant investit dans une fonction à plusieurs responsabilités, qu’il s’agisse d’une situation délicate ou d’un projet spécifique. Il intervient pour promouvoir l’activité de l’entreprise, qui gagne un marché à l’international, par exemple. Il est missionné pour organiser les ressources de l’entreprise et réorganiser des équipes en cas de nécessité. L’interlocuteur s’occupe de reprendre la main à la suite d’un dirigeant ayant peut-être perdu la confiance de ses collaborateurs.

En clair, le directeur interim va gérer une phase de transition due à des changements technologiques. Certains dirigeants intérimaires interviennent pour des missions d’externalisation. Dans plus de la moitié des cas, le recours aux services d’un directeur de transition ne concerne plus les sociétés en crise. Ces dernières années, ses fonctions se sont élargies et diversifiées afin de répondre aux attentes des clients. Certains professionnels sont contactés pour remplir des fonctions de direction pour les ressources humaines, par exemple. Faire appel à ce genre de spécialiste permet aussi de réduire les charges et de gagner du temps. Il accompagne toute entité lors d’une réorganisation commerciale ou industrielle ou d’un déploiement à l’étranger.

Les critères de choix d’un bon dirigeant de transition

Pour une nette amélioration de la performance de l’entreprise, il convient de bien choisir son manager intérimaire. Idéalement, il devrait être en mesure de s’intégrer au sein de la structure et réussir la transformation en question. Il se doit aussi de disposer des compétences requises à l’accomplissement de la mission. Il doit notamment avoir une expertise technique et justifier d’une expérience dans un poste similaire. Pour embarquer les collaborateurs avec lui, il est impératif qu’il fasse preuve de leadership et doit faire accepter ses décisions. Pour être sûr de dénicher la perle rare, il importe de bien détailler la mission à lui confier.

La société cliente peut aussi demander à ce spécialiste de se projeter et faire savoir s’il a compris la culture de l’entreprise ou pas. Il se doit également d’élaborer un plan d’action et informer sur les outils ainsi que les méthodes à mettre en place pour la réussite de son travail. Il ne faut pas hésiter à évaluer son comportement et à l’interroger sur sa réaction dans une situation donnée. Il peut aussi être nécessaire de tester ses motivations et de le mettre en situation. La rémunération est un autre paramètre à prendre en compte avant d’engager son directeur intérimaire. Elle doit être en adéquation avec son niveau de responsabilité et ses compétences.

Related posts

Une formation en dermatologie

Journal

Soudeur : un métier très recherché par les entreprises

Journal

Comment créer des guides d’étude ?

Tamby