Image default
Voyage et Tourisme

Pourquoi créer une entreprise aux USA

La création d’une entreprise aux USA présente de nombreux avantages si l’investisseur choisit les bons partenaires pour un accompagnement complet. Les procédures administratives pour la réalisation de ce projet sont moins nombreuses qu’en France et selon le type d’entreprise pour lequel vous avez opté, vous pouvez bénéficier de différents privilèges.

Les avantages de créer une entreprise aux USA

Pour la création d’une entreprise aux USA, il faut noter que chaque État fonctionne selon une législation spécifique. La Floride par exemple fait partie des États très prisée pour la création d’une société. Il s’agit d’une zone qui accueille un nombre important de visiteurs chaque année et où le développement économique reste une priorité pour les autorités locales. Les investisseurs souhaitant conserver certaines données professionnelles confidentielles, optent pour la création de sociétés offshores aux USA. De plus, les taxes sont limitées ou exemptées et les frais de compte sont faibles.

Par ailleurs, les formalités administratives sont moins lourdes dans les États américains. Il est d’ailleurs conseillé de faire appel à un “Registered Agent” pour réaliser l’ensemble des procédures. Son accompagnement simplifie la création de votre entreprise et vous permet de mieux comprendre les questions d’ordre juridique et fiscal pour investir aux USA.

Les types de sociétés aux USA

Pour mener une activité aux Usa, vous avez le choix entre différentes formes juridiques. Une activité individuelle, sans la création d’une personne morale est possible avec le statut de Sole proprietorship. Cette forme juridique a l’avantage de nécessiter un formalisme simplifié pour la création de la société. A cela s’ajoute un avantage fiscal, puisque l’imposition des profits ne s’applique qu’à l’entrepreneur avec l’absence d’une entité morale.

La LLC (limited liability company) et la C corporation en revanche, impliquent la mise en place d’une personne morale. Ces deux formes juridiques, généralement préconisées aux États-Unis, intéressent les investisseurs pour la limitation de leurs responsabilités à leurs apports de capital. La LLC se différencie cependant de la C corporation par le fait que le propriétaire peut ne pas subir une double imposition. Dans ce cas, la structure ne prend pas en charge les impôts sur les bénéfices. Le dernier type de société est la Scorp, qui présente des privilèges en termes de fiscalité, en permettant aux associés de réaliser des économies sur certaines taxes.

Related posts

Faire la découverte des éléments artistiques et culturels de la Bolivie

Angelique

3 activités incontournables à faire lors de vos vacances à l’île Maurice

Tamby

Les sites à visiter sur la route de la soie en Ouzbékistan

Irene