Image default
Societes et Institutions

Baisse de l’inflation, quelle est son impact sur le pouvoir d’achat des ménages français ?

Une inflation positive et pas trop importante est indispensable pour booster la consommation tout en maintenant la croissance économique. Cependant, pour chaque personne, l’impact de l’inflation sur sa situation financière est différent, et cela en fonction de son profil. Il faudra tenir en compte son niveau de revenu, son épargne et bien évidemment ses dettes. Certes, depuis le début de janvier, nous avions fait face à une tendance baissière de l’inflation, cependant, cela a un impact immense sur le revenu des ménages, surtout les plus modestes.

Diminution de l’inflation signifie augmentation du pouvoir d’achat en 2019

L’inflation en France se retrouve dans une tendance baissière depuis le début de l’année et pourrait franchir le seuil des 1 % à la fin du premier semestre. Cette tendance pourrait entraîner une amélioration de 3 % du pouvoir d’achat des ménages en 2019 à condition qu’il soit combiné avec les autres dispositifs que les pouvoirs publics auront pris dans ce sens. Nous avons remarqué que le gouvernement a fait l’effort de réduire de manière progressive la taxe sur l’habitation. Cela touche près de 80% des ménages moyens.

En effet, la taxe d’habitation diminue progressivement pour 80 % des contribuables avant de disparaître complètement en 2020. Par ailleurs, le salaire minimum a été revalorisé au 1er janvier. Enfin, le coût de l’énergie (pétrole, gaz, électricité) va diminuer après une forte hausse en 2018.

Il faut néanmoins noter des différences concernant l’effet de l’inflation en baisse sur les Français. Seules les personnes rémunérées au SMIC, qui a augmenté de 100 euros, ressentiront un réel gain de pouvoir d’achat face à ce dispositif pris en compte par le gouvernement. Pourtant, ce sujet qui a entraîné le mouvement des « gilets jaunes » est la première préoccupation de la moitié de la population.

Une solution à portée de mains, le rachat de crédit pour avoir un reste à vivre suffisant

Pour la majeure partie des ménages modestes qui ont du mal à joindre les deux bouts, cette situation demeure encore très difficile à vivre. Certains d’entre après avoir cumulé les prêts croulent sous les dettes. Heureusement, aujourd’hui il existe un montage financier pouvant permettre de rééquilibrer le budget mensuel : le regroupement de crédits.

Le principe est de réunir toutes les dettes en cours en un contrat unique dont la durée de remboursement est allégée. Ce mécanisme permet de réduire immédiatement le montant des mensualités, ainsi que le taux d’endettement du ménage, lui laissant un reste à vivre plus important.

En contrepartie, le nombre d’échéances augmente, provoquant une majoration des intérêts, et par conséquent, du coût global de l’emprunt. Certes, la durée du remboursement augmentera mais en d’un côté, les mensualités se voient d’être réduits, ce qui est assez avantageux pour les personnes qui souhaitent sortir du surendettement. Effectivement, cette solution est efficace pour retrouver un peu de pouvoir d’achat à condition bien sûr que le ménage ne contracte pas de prêt et arrivent à vivre avec la somme restante, tout en évitant bien évidemment l’accumulation des crédits conso.

Related posts

Trouver une crèche près de chez vous, c’est plus facile avec de l’aide

Journal

Pourquoi doit-on lire la bible régulièrement

Journal

La classe de neige : Un avantage pour nos enfants

Clarisse