Image default
Sante et Beaute

Comment bien choisir son logiciel médical pour une bonne gestion santé ?

Le désir de sécuriser les données des patients et de faciliter leurs partages a conduit à la création de nombreux logiciels médicaux. Ces derniers sont également mis en place pour faciliter l’activité médicale et surtout faire gagner du temps aux professionnels de la santé. Cependant, face à la multitude des logiciels médicaux disponibles, il est difficile de faire un choix pour une bonne gestion santé. Fort heureusement, il existe des critères primordiaux à prendre en compte pour un choix judicieux. Le point dans cet article.

Les certifications

En France, il n’est pas obligatoire d’avoir un logiciel médical certifié pour être certain d’avoir fait le bon choix. Cependant, cette certification peut s’avérer utile dans bien des cas, notamment pour les prescriptions médicales. Par exemple, il est recommandé d’avoir un logiciel certifié LAP (Logiciel d’Aide à la Prescription).

Ce qu’il est important de rechercher en matière de certification, c’est la compatibilité du logiciel choisi avec l’espace de messagerie MSSanté. Ce dernier permet l’échange de données entre professionnels de façon sécurisée. Une fois que c’est fait, il faut également veiller à ce que le logiciel choisi ait une grande réputation, des utilisateurs actifs et que l’éditeur soit expérimenté. Ces éléments permettent de faire le tri et de s’assurer de ne pas fonctionner avec des programmes qui disparaîtront avec le temps.

Pour finir, il est important de choisir des logiciels qui peuvent être référencés au ségur numérique qui date de 2022. Il s’agit d’une mise à jour initiée par l’État et très bénéfique pour une meilleure compatibilité avec Mon Espace Santé.

Les fonctionnalités

En ce qui concerne les fonctionnalités du logiciel, il est important de retenir qu’ils dépendent essentiellement des besoins de chaque médecin. Cependant, de façon générale, il faut retenir que les bons logiciels médicaux aident à :

  • Tenir la compatibilité ;
  • Faire des prescriptions médicales ;
  • Gérer les dossiers patients ;
  • Aider à la facturation ;
  • Réaliser la télétransmission ;
  • Envoyer des messages ;
  • Tenir un agenda ;
  • Suivre les critères de performances pour le ROSP, etc.

Le choix du logiciel médical idéal pour la bonne gestion santé doit se faire sur les fonctionnalités de ce dernier et les éléments de certification.

A lire aussi

Webinaire santé science, suivez les actualités

Irene

Les avantages des produits de beauté naturels

Irene

Les pierres bonnes pour les poumons en lithothérapie

administrateur

Extension de cils : ce qu’il faut savoir

Journal

Faire le choix d’une extension à Froid

Clarisse

Comment se déroule une séance d’épilation au laser ?

administrateur