Image default
Commerce et Economie

Call-center à Madagascar : Une activité en pleine expansion

Aujourd’hui, les call-center fleurissent un peu partout à Antananarivo, et ce n’est pas prêt de s’arrêter étant donnée la réputation que la grande île s’est forgée sur le marché.  Tout s’est accéléré avec l’utilisation de la fibre optique depuis 2016. Quasiment toutes les activités liées à la télécommunication et au digital se sont considérablement développées. De grands noms de call-center ont choisi d’intégrer ce marché en plein essor.

Une population jeune et surtout «  volontaire »

Les call-center à Madagascar recrutent toute l’année. Les jeunes diplômés en quête d’une première expérience professionnelle sont les principaux intéressés.  Intégrer une profession n’a pas toujours été évident dans un pays où 70% des chômeurs sont des jeunes de moins de 30 ans. L’apparition récente des call-center à Madagascar est une aubaine pour la jeunesse malgache. De plus, elle répond parfaitement aux critères d’embauche, à savoir la maîtrise des langues étrangères, surtout le français, en plus d’être dynamique et réactive.

Infrastructures et équipements adéquats

Les call center à Madagascar sont dotés d’infrastructures et d’équipements de télécommunication qui suivent les normes internationales. Cela leur permet d’exceller dans le domaine. En effet, Madagascar dispose de câbles fibres optiques, de faisceaux hertziens, du LION-SAFE/ SAT-WASC, du LION 2 et de l’EASSy. En choisissant les call-center à Madagascar, les décideurs misent donc sur la qualité de ses infrastructures techniques. En plus, la main d’œuvre est orientée vers la maîtrise des outils liés aux nouvelles technologies de l’information et de la communication. Il existe de plus en plus d’instituts de formation professionnelle dédiés aux NTIC.

Madagascar fait dignement face à la concurrence

Actuellement, la grande île arrive en tête de liste en termes de domination du marché offshore. Recommandée par les plus grandes entreprises françaises, les call-center à Madagascar sont hautement qualifiés et offrent un service de qualité. La grande île brille en tant que destination offshore. Pourtant, en 2012, elle était encore loin derrière l’Inde, le Maroc et la Roumanie. Avec aujourd’hui une vingtaine de call-center dans la capitale, et une main d’œuvre plus motivée que jamais, le développement du secteur est assuré.

Polyvalence …

 

Les call-center à Madagascar proposent plusieurs types de services, dont la télé secrétariat, la téléprospection ou la télévente, ainsi que le service après-vente.

Télé secrétariat

Les call-center à Madagascar ont recours à des logiciels de préférence standards. Il s’agit d’outils de Scripting permettant de manier les fonctionnalités d’un système informatique quelconque.

Téléprospection

L’objectif d’un service de téléprospection est de qualifier des prospects, ou d’obtenir un rendez-vous.  Le cœur de l’activité est donc de collecter un maximum d’informations liées à la demande d’un client appelant.

Service après-vente

Ici, le service est essentiellement dédié à la relation client. Il est question de mener à bien  l’émission et la réception des appels dans la vente d’un produit ou d’un service.

 

Comment monter un call-center à Madagascar ?

Il faut à peine 12 jours pour créer un call-center à Madagascar. Ce type d’entreprise est titré « société à responsabilité limitée (LLC) à capitaux étrangers ». Le processus est l’un des plus rapides en Afrique subsaharienne. Il est bon à savoir que les autorisations d’investissement ne soient pas obligatoires.

A la fin du processus, une entreprise de type LLC obtiendra un numéro d’enregistrement commercial, une carte professionnelle auprès du guichet unique, une carte statistique, et une confirmation d’enregistrement fiscal.  Aucun capital requis n’est exigé à Madagascar, chaque entreprise est libre d’avoir et de gérer un compte bancaire en devises.

Où placer son call-center sur la Grande île ?

Quasiment la totalité de la main d’œuvre qualifiée pour ce type d’activité réside dans la capitale d’Antananarivo, ou du moins aux alentours. Puis, à ce jour, la ville des milles est assurément la seule à avoir les qualités nécessaires pour héberger un call-center à Madagascar si l’on parle d’infrastructures immobilières et technologiques.

Related posts

Le sac isotherme : un accessoire efficace et pratique

Tamby

Site e-commerce, par où commencer ?

Irene

Les meilleures raisons d’implanter sa société à Dubaï

Journal